CRAN - Campus Sciences
BP 70239 - 54506 VANDOEUVRE Cedex
Tél : +33 (0)3 72 74 52 90 Fax : +33 (0)3 72 74 53 08
cran-secretariat@univ-lorraine.fr
 
 
Soutenance
Le 10/11/2015 - 13H45 - FST - 1er cycle - Amphi 16
"Contrôle intégré du pilotage d'atelier et de la qualité des produits. Application à la société ACTA mobilier"
(Thèse Mélanie NOYEL)

Résumé :
Cette thèse CIFRE s'inscrit dans le cadre d'une collaboration entre Acta-Mobilier, fabricant de façades laquées haut de gamme, et le Centre de Recherche en Automatique Nancy. L'idée est de tirer parti du concept de Système Contrôlé par le Produit dans un environnement industriel perturbé par de nombreuses boucles de production et par un taux de reprises (non-qualités) non négligeable engendrant des pertes de pièces, le non-respect des délais, des charges de travail instables, etc… le lien impossible entre le produit et un identifiant infotronique rendant en plus la traçabilité difficile. Les travaux sur l'ordonnancement et son optimisation sont freinés par ces perturbations sur la chaîne de production qui rendent les plannings intenables. Le traitement prioritaire des pièces défectueuses permet d'assurer un taux de service qui reste remarquable au regard du pourcentage de pièces à réparer. Mais cela engendre aussi des pertes de pièces qui empêchent la livraison complète de la commande.

La problématique scientifique s'articule autour du pilotage des flux dans un contexte de production perturbé par les reprises et de la maitrise de la qualité en évaluant son impact sur l'engorgement. L'enjeu de maitrise de la qualité a été abordé à l'aide de réseaux de neurones capables de prévoir l'apparition du défaut auquel ils sont dédiés en fonction des paramètres de production et environnementaux. Cette anticipation permet de proposer une alternative de programme à utiliser ou à reporter la planification de la tâche. L'adaptation du modèle de prévision aux dérives du modèle physique au comportement considéré comme nerveux est réalisée « en-ligne » à l'aide de cartes de contrôle qui permettent de détecter la dérive et sa date de début.

Malgré cette simplification des flux, le pilotage reste complexe en raison des boucles normales de production et des non-qualités résiduelles. Il existe différents états de saturation du système pour lesquels la règle de pilotage la plus adaptée n'est pas toujours la même. Cette analyse est présentée sous forme de cartographie en deux dimensions dont chacun des axes présente un indicateur clé du taux de non-qualité et/ou de la perturbation des flux. Même si, contrairement aux algorithmes, la règle de pilotage la mieux adaptée ne sera pas toujours mise en évidence, cette cartographie présente d'autres avantages tels que la simplification du pilotage, la possibilité pour tous les utilisateurs d'avoir l'information importante sur l'état de l'atelier en un coup d'œil, ou encore la nécessité d'homogénéisation sur la globalité de l'unité de production.

Dans ce contexte, le container intelligent offre des perspectives intéressantes avec la volonté de tracer un groupe de produits ayant la même gamme de fabrication plutôt que des produits un à un, de partager des informations telles que sa date de livraison, son degré d'urgence, de connaître quels chemins ils doivent emprunter dans l'atelier et quelles sont les alternatives possibles ou encore de communiquer avec les machines et les autres systèmes dont celui de prévision de la qualité et retenir des informations au fil de la fabrication des produits. Le système proposé est donc interactif ou le conteneur est au cœur de la décision. Il signale sa présence au système d'ordonnancement seulement si les conditions qualité sont réunies, permettant ainsi de simplifier son travail autorisant alors un simple algorithme traditionnel de programmation linéaire à réaliser cette tâche particulièrement compliquée au premier abord. C'est en revanche à la charge de l'ordonnanceur de s'assurer de la règle de pilotage à utiliser et de demander les informations correspondantes aux lots disponibles.

La contribution de cette thèse est donc une méthodologie de simplification de problèmes complexes par une répartition des tâches entre différents sous-systèmes acteurs appliquée au cas d'une entreprise de fabrication de façades de cuisine laquées haut de gamme.
Jury :
- Rapporteurs : Bernard GRABOT
Marie-Ange MANIER
- Autres membres : M. Pierre CASTAGNA Professeur, Université de Nantes
M. Patrick CHARPENTIER Professeur, Université de Lorraine
M. André THOMAS Professeur, Université de Lorraine
M. Philippe THOMAS Maître de Conférences HdR, Université de Lorraine
Invités
M. Alain GENET PDG ACTA Mobilier