CRAN - Campus Sciences
BP 70239 - 54506 VANDOEUVRE Cedex
Tél : +33 (0)3 72 74 52 90 Fax : +33 (0)3 72 74 53 08
cran-secretariat@univ-lorraine.fr
 
 
Projet Systèmes de Communication Contrainte (CO2)
Animateur : Vincent Lecuire
Membres: Michaël David, Thierry Divoux, Jean-Philippe Georges, Nicolas Krommenacker, Vincent Lecuire, Francis Lepage, Moufida Maimour, Eric Rondeau.

Présentation CO2 (format pdf)

Au sein de ce projet scientifique, les activités de recherche menées ont pour objectif de contribuer, pour les « systèmes éco-techniques », à l'étude de leurs réseaux de communication (celle-ci étant dite « contrainte » par le fait de la nécessité de résoudre un certain nombre de contradictions), supports nécessaires à la synchronisation des flux d'informations. Le projet adresse plus spécifiquement des problèmes relevant de la conception, de la validation des architectures et des protocoles de communication, mais aussi de la modélisation et l'évaluation de performance de ces réseaux. En ce sens, au-delà d'une poursuite de travaux actuels sur la sûreté de fonctionnement des réseaux Ethernet commutés, des axes plus originaux intégrant la dimension « éco » sont investigués sur les approches « réseaux de capteurs sans fil » (Wireless Sensor Networks) qui changent radicalement la manière de concevoir les systèmes de surveillance en termes d'échelle, de durée de fonctionnement et d'autonomie, les réseaux à faible empreinte carbone (Green Communications) qui intègrent les exigences du développement durable sur tout le cycle de vie des systèmes de communication et, en collaboration avec le projet SIA, la matière communicante (Smart Matter) impulsée par ce dernier.

Ce sont tous des systèmes de communication complexes caractérisés par paramètres hétérogènes voire contradictoires ainsi que par des indicateurs couplant plusieurs échelles. Les problématiques "réseaux" vont donc bien au delà des exigences usuelles de qualité de service (débit, latence, gigue, taux de pertes, etc.) en intégrant, dans une vision globale, des paramètres environnementaux (e.g. consommation énergétique, déchets). Ceci nécessite de s'attaquer à des verrous scientifiques comme :

  • la modélisation et la caractérisation des indicateurs et des états du système de communication en adéquation avec le contexte étudié et le développement de l'instrumentation associée ;
  • la définition de mécanismes d'auto-organisation et d'auto-stabilisation des réseaux de capteurs ;
  • la modélisation d'architecture de communication  reposant sur le modèle fractal Economie/Equité/Ecologie ;
  • la représentativité et la complémentarité des échelles d'observation ;
  • le test des réseaux pour assurer les exigences de SdF s'y rapportant ;
  • l'identification des corrélations entre paramètres de natures hétérogènes et potentiellement contradictoires, …

Mots clés : Réseaux de capteurs sans fil, Green IT, Matière Communicante, Qualité de Service.

Academic OPNET Research and Educational Projects